Les tendances du web 2018

Tendances du Webdesign 2018 designj vendée

Les 8 tendances Web design 2018 incontournables

Au cours des vingt dernières années, le Web design a connu un développement rapide caractérisé par des progrès technologiques ainsi que par d’indénombrables possibilités de création et de conception. Bien que ces tendances n’aient au début pas beaucoup évolué, le Web design moderne est marqué par de nouvelles innovations éphémères. Cependant, l’utilisation intuitive ainsi que la qualité informative du contenu de la page demeurent importantes, et cela ne date pas seulement de l’ère de l’hyperconnexion.

 

Web design moderne : adaptation aux nouvelles technologies (smartphones)

Les tendances du Web design pour 2018 sont claires : il faut maintenant se concentrer sur l’expérience des utilisateurs des sites Internet, leur intuitivité, leur convivialité et non plus sur leurs interfaces visuelles. Le contenu doit être bien mis en valeur et être riche en informations, quel que soit le support. Le Responsive Design restera en 2018 une notion incontournable pour les professionnels du Web. Un site Internet ou une application Web  ne pourra en effet se démarquer que si son contenu est harmonisé et présenté sur tous les terminaux virtuels (tablettes, smartphones, PC) de manière claire et synthétique.

Il s’agit donc d’utiliser les standards modernes du Web tels que HTML5, Javascript et CSS3 de manière optimale, afin de rendre les sites Internet les plus flexibles possible. Le contenu ainsi que les éléments graphiques doivent être indépendants de la résolution du support utilisé. De plus, il est conseillé de garder la même méthode de saisie, qu’il s’agisse d’un écran tactile ou d’une souris par exemple. Les avantages du Responsive Design sont indiscutables : cette adaptation flexible et automatique facilite non seulement l’utilisation sur appareils mobiles, mais garantit aux futurs terminaux un ajustement rapide. Contrairement aux sites Internet spécifiques aux mobiles qui se distinguent de leurs formes classiques via des templates propres, le nouveau contenu d’un site Internet adaptatif (responsive) ne devra être intégré qu’une seule fois.

8 tendances qui domineront le monde du Web Design en 2018

Certaines tendances du Web design plus récentes continuent sur leur lancée en 2018 et visent avant tout des contenus de qualité et personnalisables. Les nouvelles tendances sont influencées par les progrès de la recherche sur l’intelligence artificielle ainsi que par la numérisation croissante de la vie quotidienne dans la cadre de l’Internet des objets (IdO, ou IoT pour Internet of Things). Ces deux facteurs offrent aux concepteurs de sites Web la possibilité d’améliorer l’expérience utilisateur et offrent pour les visiteurs du site, des possibilités d’interaction nouvelles.

Tendance 1: Une interface utilisateur bien conçu

Il est de plus en plus courant de voir des copies ou des imitations de sites dont la mise en page est réussie. C’est aussi une tendance du Web design en 2018. De plus en plus de sites et d’applications Web s’orientent vers ces bonnes pratiques. Par ailleurs, la mise en page influence l’ergonomie d’un site Internet. En règle générale, il faut noter que l’utilisation de la mise en page préétablie ne peut pas conduire à l’erreur et qu’il est positif de recourir à une interface utilisateur (UI)adaptée.

Le premier phénomène à prendre en considération est la présentation claire du menu, et facile à manier pour les utilisateurs. Le petit bouton de menu, communément appelé « le menu façon hamburger » (hamburger buttonou plus simplement menu latéral, est très en vogue. Au début de l’ère du Web design, le menu à liste déroulante était une pratique courante sur les sites et les applications mobiles. Depuis, la tendance s’est tournée vers les boutons de menus. Le symbole renvoie à un hamburger à plusieurs couches et est souvent représenté par le symbole mathématique « ≡ » qui signifie en réalité « identique ».

Le deuxième phénomène tendance concerne l’ouverture des contenus. La disposition en mosaïque est de plus en plus en vogue. Il est d’usage de trouver des contenus basés sur des textes ou des boutons « call to action » (cliquez ici, participez au tirage au sort, appelez le 800,…) sur les interfaces graphiques des sites actuels. Ils présentent deux avantages : cela permet tout d’abord à un site d’avoir une présentation plus attrayante visuellement, mais également de faire preuve de pragmatisme. Etant donné que les boîtes ou les cartes individuelles agissent comme des boîtes de contenu Web, il est facile de les déplacer à l’intérieur de la grille de création. La disposition en mosaïque a actuellement le vent en poupe surtout sur les sites spécialisés dans l’image, tels que Pinterest voire même les plateformes comme Dribbble.

Tendance 2: Une interaction constante

Un contenu convaincant est essentiel pour tout bon site Internet. Mais cela ne suffit pas et les bons sites Web ne sont pas seulement convaincants par le contenu. La présentation de ce dernier et l’expérience utilisateur lors de l’utilisation du site Internet sont tout aussi importantes. Le design de l’expérience utilisateur se concentre notamment sur l’interaction avec le visiteur. L’objectif est de présenter visuellement le menu de manière attrayante et de faciliter l’enregistrement des informations. Il est donc important que les informations fournies soient tant visuelles qu’interactives, de manière à ce que l’utilisateur se sente émotionnellement impliqué. La narration interactive (en anglais, interactive storytelling) est une méthode très utilisée pour présenter des thèmes complexes.

Un bon exemple d’article rassemblant des informations factuelles et contenant des éléments multimédias serait l’article de lemonde.fr à l’occasion du lynchage de trois Français à Madagascar en 2013 : A Madagascar, la folle rumeur qui a mené trois hommes sur le bûcher. L’article nous livre ici des faits objectifs sur l’enquête. Grâce aux enregistrements, à leurs retranscriptions et aux photos, le texte devient vivant et accessible.

Ces formes de présentations informatives nous livrent beaucoup d’informations et interpellent le lecteur. Elles créent un lien avec l’utilisateur et augmentent de ce fait les chances de réussite d’un site Internet sur la Toile.  En revanche, il faut faire attention à ne pas intégrer trop d’animations dans ces narrations interactives au risque d’endommager la stabilité de la page. Enfin parmi les tendances au niveau des éléments interactifs qui vont être fortement utilisés en 2018 on peut citer les micro-interactions, les vidéos 360°, l’interface utilisateur vocale (VUI) et le chatbot (agent conversationnel).

Micro-interactions : c’est une tendance forte au niveau de l’UX (expérience utilisateur), les interactions sélectionnées des utilisateurs sont accompagnées par des légers effets d’animation. Il peut s’agir par exemple d’un bouton « j’aime / like », d’un effet de mouvement quand l’utilisateur clic ou la vibration du smartphone notamment. Pour les experts en UX comme Dan Saffer, ce sont les détails qui composent l’expérience utilisateur. Des bons exemples pour réaliser des micro-interactions peuvent être trouvés sur le site Web Awwwards.com ou sur Dribbble.

Vidéos à 360° : traditionnellement, les vidéos apportaient le point de vue du spectateur à travers l’angle de la caméra. La vidéo à 360° ou vidéo immersive rompt justement avec cela. Ici le spectateur peut décider dans quelle direction il souhaite voir. Les plateformes vidéo comme YouTube ont déjà mis en place une adaptation technique pour une visibilité panoramique. En 2018, cette tendance du Webdesign va se renforcer. La vidéo suivante offre justement un exemple de vidéo immersive, ici le but est de se rapprocher au plus près d’un troupeau d’éléphants.

Un chatbot : les programmes avec des fonctions de communication ne sont pas nouveaux. Les chatbots sont issus du domaine de la recherche en Intelligence Artificielle (AI) et sont déjà utilisés aujourd’hui sur les sites Web d’entreprises ou sur les boutiques en ligne. Il s’agit en général de petites boîtes de dialogue qui acceptent les questions des utilisateurs et génèrent automatiquement des réponses. Ils sont personnalisables grâce à des algorithmes d’apprentissage automatique. L’utilisateur a alors l’impression que c’est un employé humain qui se trouve derrière la conversation. Les chatbots sont utilisés comme assistants d’achat virtuels et comme des alternatives aux FAQ classiques.

Interface utilisateur à commande vocale (VUI) : des assistants vocaux comme Apple Siri, Alexa d’Amazon, Google Assistant ou Microsoft Cortana sont de plus en plus populaires. Une interface utilisateur à commande vocale offre aux utilisateurs une autre façon d’interagir avec les contrôles graphiques et risque bien d’être en vogue en 2018, et cela même au niveau de la conception des sites Web. L’avantage du VUI est le fait que l’utilisateur garde les mains libres et n’a pas besoin de regarder l’écran. Les assistants à commande vocale peuvent compenser les difficultés rencontrées lorsque les internautes accèdent à des sites Web avec des appareils qui ne fournissent qu’un petit écran ou un clavier inconfortable. Dès les années 1950, des chercheurs ont avec l’ordinateur « Audrey » introduit la première interface utilisateur à commande vocale. Les adaptations modernes de ce système exploitent les résultats de la recherche sur l’intelligence artificielle et permettent une navigation axée sur le dialogue à l’aide de commandes vocales.

Internet des objets : sous ce terme, plusieurs technologies sont regroupées afin de mettre en réseau des appareils électroménagers via Internet. En 2018, l’internet of Things (IoT) pourrait aussi devenir une tendance à suivre au niveau du design Web. Les interfaces IoT sur les sites Internet permettent l’interaction avec des dispositifs intelligents comme les balances personnelles ou les réfrigérateurs compatibles avec Internet.

 Conseil

Une forme de présentation interactive qui est informative et accrocheuse à la fois lie le visiteur à la page et augmente les chances d’une réaction positive. Mais pour obtenir une performance stable, il est recommandé de ne pas installer trop d’animations complexes.

Tendance 3: Expérience utilisateur personnalisée

La conception du contenu Web adaptée pour le groupe cible est l’un des principes de bases du Webdesign. Notamment pour l’e-commerce, la sélection du contenu et sa présentation doivent être adaptées aux attentes des clients potentiels. En 2018, l’accent sera mis sur l’expérience utilisateur. Tandis que des fonctions comme « ces produits pourraient également vous intéresser »  sont déjà populaires sur les boutiques en ligne, des fournisseurs comme par exemple le service de streaming de musique Spotify ou le portail de vidéo à la demande Netflix vont encore plus loin en personnalisant toute la gamme d’informations, de produits et formes de présentation pour chaque utilisateur.

Une tendance forte du Webdesign 2018 risque donc d’être le site personnalisé, ou les utilisateurs verront un contenu qui correspond aux habitudes d’utilisation. La base de données pour une interface utilisateur personnalisée est apportée par des outils d’analyse Web comme Piwik ou Google Analytics qui donnent aux administrateurs de sites Web, une image complète de la manière dont les internautes interagissent avec le contenu du site.

Tendance 4: Site Web avec navigation en scroll, la fin du clic

La devise « Mobile First » ne s’applique pas uniquement à l’affichage et à la visualisation de contenu Web sans perte sur différents périphériques. La popularisation des appareils mobiles a une influence de plus en plus grande sur le contenu Web. Et l’une des évolutions dans ce contexte est le passage du clic au défilement (scrolling). Le concept du site Web avec une navigation en scroll est ancien, cependant les concepts de design comme les effets Infinite scrolling, long scrolling et Parallax continuent de gagner en popularité et vont rester une tendance importante en 2018.

Infinite Scrolling : les tendances Web design 2018 comptent parmi elles une méthode bien connue : le défilement infini (infinite scrolling en anglais), qui permet aux internautes d’accéder à de nouveaux contenus en faisant défiler leurs souris (ou doigt) au lieu de cliquer. Lorsqu’un champ d’informations arrive à sa fin, le suivant est immédiatement chargé. Les réseaux sociaux tels que Facebook ou Instragram utilisent cette méthode depuis longtemps afin de faciliter la présentation de leurs contenus pour les utilisateurs. Les blogs ont aussi toujours été adeptes de cette méthode et le resteront en 2018.

Le défilement infini est idéal pour les sites Web avec un large éventail d’informations. Alors qu’un blog avec 100 à 200 entrées peut encore être paginé sans problème, l’avantage d’une mise en page diminue pour les grands projets web avec un volume d’informations important. Il est peu probable qu’un utilisateur accède à la page 812 d’un total de 5782 sous-pages. Le scroll infini, en revanche, est généralement utilisé avec des algorithmes sophistiqués qui préfiltrent les informations proposées et présentent d’abord les entrées les plus pertinentes aux utilisateurs

Il est conseillé d’utiliser le scroll infini lorsque les développeurs ont du mal à évaluer l’information la plus pertinente. Les opérateurs de sites Web qui souhaitent en 2018 passer au scroll infini doivent d’abord se préoccuper de le réaliser de manière adaptée aux moteurs de recherche. En effet, Google a d’abord eu des difficultés à parcourir les sites avec une navigation en scroll, mais aujourd’hui le défilement infini peut être mis en place sans problème  grâce aux recommandations de conception détaillée par Google.  Si vous souhaitez adopter cette technique, voici les aspects à respecter :

  • une URL individuelle pour chaque sous-page
  • pas de contenus qui se chevauchent
  • es éléments recherchés doivent être facilement identifiables
  • les pages doivent être rapides à charger

Le défilement parallaxe n’est pas nouveau mais restera une tendance forte en matière de conception Web. Tout site Internet moderne utilise maintenant l’effet parallaxe comme base. Grâce à cet outil, Il est possible de créer des effets visuels en bougeant des pans de la page du site et séduire ainsi l’utilisateur en créant un effet de profondeur, de mouvement avec des éléments qui incitent le visiteur à agir. Dans l’idéal, le site Internet propose aussi de devenir acteur de la page. Le défilement parallaxe s’allie parfaitement avec la narration interactive. Le site Internet suivant illustre parfaitement cet effet : everylastdrop.

Tendance 5: Une meilleure intégration de la typographie

Alors que le mélange des polices et des tailles de caractères était jusqu’alors proscrit, ces variantes font maintenant partie intégrante des tendances du Web design. Celles-ci créent un effet souvent positif sur le lecteur si elles sont harmonieuses. Les tailles de polices différentes aident l’utilisateur du point de vue de la structure optique du texte. Ainsi, les éléments de plus grande taille seront les mieux évalués.

En règle générale, il faut bien choisir ses polices de caractères et les adapter au produit, à l’entreprise, à la thématique et au groupe cible. Les webdesigners ont recours à un large éventail de typographies, mais ne doivent cependant pas oublier qu’une bonne police doit être lisible par les internautes.

Tendance 6: Intégration de la typographie

Un rapide coup d’œil sur Internet montre rapidement que le recours aux photos de banques d’images  est de plus en plus utilisé, simplifiant bien souvent la tâche des exploitants de sites Web. Au lieu de créer des images, l’achat relativement peu coûteux de photos provenant de banques d’images est désormais une procédure standard. Cependant ce n’est pas très original et peut dans certains cas devenir problématique. De nombreux sites peuvent en effet disposer des mêmes images, ce qui empêchera la page de générer du trafic. Les sites Web avec un contenu vidéo et des images de haute qualité se distinguent de la masse. Une des tendances Web design les plus importantes de 2018 est l’utilisation d’images de fond (en arrière-plan) dynamiques, de graphiques et de vidéos. Cela confère à la page une bonne présence sur la toile mais ajoute aussi une certaine touche personnelle.

Les éléments d’arrière-plan dynamiques permettent aux opérateurs de sites Web de communiquer les informations plus rapidement et plus directement que via des éléments de texte. De plus, on s’adresse ainsi aux visiteurs à un niveau émotionnel à l’aide de photos ou de vidéos. Le recours à un arrière-plan dynamique est motivé pour créer une ambiance qui va influencer l’internaute.

Tendance 7: Illustrations de qualité

Une autre tendance du Web design qui vous permettra de booster votre site sur la Toile est d’y intégrer des illustrations de haute qualité. Celles-ci présentent l’avantage de mettre en valeur vos explications écrites. Les illustrations sont généralement distrayantes et permettent de diversifier les contenus multimédias d’un site. Vos concurrents pourront difficilement les copier, ce qui permettra à votre site de se démarquer. Si vous n’êtes pas en mesure d’en réaliser par vous-même, il existe beaucoup d’illustrateurs dont c’est le métier. Le site Internet Dropbox est un bon exemple de ces pages utilisant les illustrations comme méthode de communication.

Tendance 8: Performance du site Web : temps de chargement réel et perçu.

Les méthodes décrites ci-dessus (effets parallaxes, arrière-plan dynamiques, animations interactives)  servent à rendre les contenus plus accessibles aux internautes ainsi qu’à créer une ambiance particulière, une personnalisation. Bien souvent cependant, une conception élaborée et complexe d’un site Web s’accompagne d’effets négatifs sur la performance. C’est pourquoi les concepteurs de sites Web doivent examiner attentivement quels contenus multimédias et interactifs offrent une valeur ajoutée à l’utilisateur et qui ne font que ralentir inutilement le site Web. Les développeurs doivent donc peser le pour et le contre entre ce que ces contenus multimédias et interactifs peuvent apporter à l’internaute et leurs inconvénients.

Il ne faut pas oublier que la performance d’un site Web a un impact direct sur l’expérience utilisateur. Une distinction doit être faite entre le temps de chargement réel et perçu. Les retards ne sont problématiques que s’ils sont perçus par l’utilisateur. Les concepteurs de sites Web utilisent donc les astuces suivantes pour dissimuler les temps de chargement :

  • Barre de progression : si le visiteur doit patienter, il doit au moins connaitre le temps d’attente. La barre de progression ne raccourcit pas le temps de chargement, mais peut au moins le rendre plus divertissant si elle est conçue de manière ludique ou originale. 
  • Chargement des éléments clés en premier : les pages Internet doivent être programmées de telle sorte que le contenu dit important doit être récupéré en premier et affiché dans le navigateur. Ce sont les parties du site Web qui sont visibles au visiteur sans défilement. Si ces contenus sont disponibles, il n’est alors pas important pour l’internaute de connaitre si d’autres contenus (en dessous) sont chargés ultérieurement.
  • JPEG progressif : les images qui sont  ajoutées comme JPEF progressif ne s’accumulent pas dans la résolution finale lors du chargement de haut en bas. Au lieu de cela, la méthode entrelacée est alors utilisée. Dans un premier temps, le spectateur se voit présenter une image de faible qualité qui s’affine progressivement jusqu’au chargement complet.

Vous pouvez retrouver d’autres conseils pour améliorer les performances du site Internet dans notre article sur l’optimisation des sites Web.

 Conseil

Pour résumé, les vidéos, images et graphiques doivent être de la même qualité que le contenu : unique et pertinent pour l’internaute. De plus, il est logique que le chargement de ce contenu ne se réalise que si le visiteur le demande. Les utilisateurs d’appareils mobiles ou avec des connexions Internet faibles profitent en effet de sites Web bien structurés.

Les tendances du Web design pour réussir

Les tendances du Web design 2018 sont sous la houlette de l’interactivité. De plus les sites Web devraient à l’avenir être encore plus ergonomiques, rapides et accessibles. Le contenu Web n’est pas adapté séparément aux différents terminaux, mais optimisé pour une présentation multi-périphériques dans le cadre du Responsive Design, les professionnels du Web devront optimiser leur présence sur la toile en prenant en compte tous les terminaux.

Les défilements parallaxes et infinis sont des éléments de style appréciés qui accompagnent le visiteur au cours de sa navigation. La narration interactive est quasiment la clé de voûte de cette tendance, le client reçoit son information sous la forme d’une petite histoire. Les illustrations faites mains, les éléments d’arrière-plan ainsi que les polices de caractères donnent au site Internet une touche personnelle. Le contact individuel et émotionnel avec l’utilisateur est plus que jamais d’actualité. Un site Internet ne peut réussir que s’il respecte le principe suivant : un contenu de qualité qui cible ses utilisateurs. Le principe de base reste le même : un site Web orienté vers l’utilisateur, qui rassemble de manière attrayante des contenus de haute qualité, est la première étape vers le succès sur le World Wide Web. Si vous êtes en train de concevoir votre site Internet ou même si vous souhaitez le mettre à jour, il est conseillé de s’inspirer des nouvelles tendances du Web design pour 2018.

Visiter 1&1

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *